Des jardins parfumés

En cette saison où tout fleurit certains consacrent leur temps libre à parfumer leurs espaces extérieurs, afin d’y créer un « paradis des senteurs… ». Retour sur cette tendance. 

Le marketing olfactif de la maison au jardin

A l’heure actuelle, de plus en plus de personnes embaument leur intérieur avec des bougies, Le parfum des fleurs 1des bâtonnets, des sprays, des parfums d’ambiance, etc. Mais avec l’arrivée des beaux jours, beaucoup ont également envie de « s'enivrer de parfums » aussi à l'extérieur. 

Ainsi dans le dernier magazine de Truffaut, on découvre que la sensation de bien-être installée chez soi via différents moyens d’ambiance olfactive, peut se prolonger à l’extérieur de la maison, et est de plus en plus répandue. En effet, « le jardin et la terrasse sont devenus des pièces à vivre supplémentaires, dans lesquelles tous nos sens sont sollicités. »

 

Les parfums à la mode

Dans ce magazine, un article préconise quelques conseils sur les fleurs à cultiver dans son jardin si l’on souhaite que celui-ci caresse nos narines. Un puissant parfum envahira votre odorat avec par exemple le « lonicera x heckrottii », autrement dit du chèvrefeuille, ou encore du jasmin, ou du brugmansia.

Les plantes aromatiques telles que la coriandre, ou l’estragon, libèrent également des odeurs plus délicates mais rémanentes, et qui embaumeront vos espaces verts.

Le parfum des fleurs

Déjà, le bien-être chez soi passe par le pouvoir des senteurs.

Et c’est maintenant l’époque de l’année pour créer, à l’extérieur, ces espaces parfumés

que nous fréquenteront pendant les mois de printemps et d’été.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire