Le marketing olfactif, on en parle !

Ce mois d’août fut chaud mais également riche pour le marketing olfactif. Il acquiert ses lettres de noblesse au sein du « marketing sensoriel »  dans tous les médias.

Logos Le Point, le Parisien, France 2

Logos Le Point, le Parisien, France 2

Dans la presse

Début août, c’est le magazine d’informations « Le Point » qui, dans un de ses articles, montre à quel point les odeurs influent sur notre cerveau ; allant même jusqu’à évoquer une possible « manipulation ».
On apprend également que diffuser des huiles essentielles dans des magasins pourrait permettre daugmenter les ventes de 20%. Ou encore que mettre en place un diffuseur d’odeur, lors d’un concert, favorise les actes ‘d’amour’…  Pour en savoir plus, retrouvez l'article dans le magazine n°2133.

Fin août, le « Parisien »  nous fait l’honneur de nous mentionner dans un article intitulé :   « Ces odeurs qui nous font acheter. » Celui-ci explique le rôle des parfums de synthèse propagés dans des enseignes telles que « Abercrombie & Fitch », ou encore « Nature et Découvertes ». Et que le but premier des fabricants de diffuseurs d’huile essentielle ou de parfum, est de créer une atmosphère où le client se sent bien, et qui soit propre à la marque !

Pour plus d’informations, rendez-vous page 10 du journal paru le 30 août.

A la télévision

Le 26 août, « France 2 »  fait du marketing olfactif un de ses sujets dans son journal de 13h. En plus d’expliquer l’influence des odeurs sur notre cerveau, l’émission prend comme un exemple une boutique de prêt-à-porter équipée d’un de nos produits phares : le Zéphyr. Un diffuseur pouvant parfumer une pièce mesurant jusqu’à 300 m2.

La directrice du magasin nous explique que grâce à ce système, son chiffre d’affaires a augmenté d’environ 20%.

N’hésitez pas à regarder ce reportage en cliquant ici.

 

 

1 réponse

  1. Genial, a consommer sans aucune moderation.

Ajouter un commentaire