Odeur et olfactif : imaginaire et l’évocation littéraire

Ecrire avec les mots et les senteurs : évocation littéraire

Devant la concurrence grandissante dans le domaine du commerce. Les concepteurs du marketing ont eu recours à des méthodes enclines à fidéliser le consommateur de façon indirecte dans le domaine. Il est aussi possible d’inciter à la lecture, de distraire par la diffusion des odeurs. Ressusciter son passé pourrait être déclenché par les parfums, qu’ils soient agréables, répugnants, célestes ou délicieux. Les odeurs d’une histoire  peuvent retrouver leur échos chez le lecteur qui se ravira de sa complicité avec l’auteur parce qu’il l’aide à remonter à une épave de son existence et satisfait sa nostalgie.

Le marketing sensoriel

On a fini par appeler le marketing sensoriel aussi par le marketing émotionnel. Contrairement aux méthodes archaïques  du commerce. L’attention était axée sur les stimuli du consommateur visant à déclencher les émotions des individus quant à la découverte des produits.

L’odorat s’est imposé dès lors comme l’une des stratégies les plus efficaces dans la mesure où elle a un effet sur les clients et les chiffres d’affaires.

Il s’agit bien de ressusciter des sensations profondément enfouies et contribuer à la construction imaginaire d’une réalité qui répond à un besoin de rêve chez le consommateur.

Beaucoup de recherche ont prouvé qu'une odeur agréable pouvait brouiller la notion du temps chez le consommateur et  changer sa perception visuelle et gustative.

Un livre olfactif

Dans son livre autobiographique parfum le romancier Philippe Claudel exploite les odeurs pour nous relater les péripéties de son enfance. C’est une expérience originale qui rejoint celle de Marcel Proust puisqu’elle tend à révéler le pouvoir des odeurs dans la stimulation des souvenirs.  Toutefois, elle se veut plus empirique et concrète.

La lecture de ce roman sera l’occasion d’inciter le lecteur à faire un voyage dans le temps et se permettre une halte à travers ce monde fictif.

 

1 réponse

  1. Beaucoup trop court, merci bien pour le bon moment passe sur votre page.

Ajouter un commentaire