Congrès sur l’olfaction digitale

Le deuxième congrès « Digital Olfaction Society » (DOS), les 8 et 9 décembre 2014, à Tokyo.

L’olfaction est devenue un sujet très intéressant dans plusieurs domaines scientifiques, et après les dernières avancées dans la recherche, le défi est d’arriver à transférer cette connaissance vers une technologie novatrice…

digital-olfaction-society

Qu’est-ce que le DOS et pourquoi un tel congrès ? De nos jours, il est impossible d’échapper au monde numérique, que ce soit en utilisant un ordinateur, un téléphone portable ou même les transports. L’ouïe, la vue, le toucher sont actuellement une partie intégrante des nombreux dispositifs électroniques que nous utilisons tous les jours.
Alors, que diriez-vous d’odeurs numérisées ? Ce concept complexe vise à transformer n’importe quelle source odorante dans les médias numériques qui peuvent être appliqués à notre style de vie. L’idée est de créer les dispositifs qui peuvent capturer des odeurs, les transformer en données numériques afin de les transmettre partout dans le monde.

Ce congrès a 3 buts qui sont :
– Exploiter les avancées de l’olfaction numérique
– Considérer les applications pratiques de l’olfaction digitale
– Projeter ces applications dans la vie quotidienne pour mesurer leur impact sur notre style de vie

Pour atteindre ces objectifs, le DOS 2014 rassemblera des chercheurs internationaux et des universitaires, des départements de recherche et développement en le lien avec les domaines de l’olfaction numérique, la chimie, la physique, l’électronique, l’ingénierie, l’informatique, etc.

Le programme
Au cours de ces deux jours, différents sujets vont être abordés, tels que :

  • Les dispositifs de capteurs d’odeurs
  • Les odeurs métamorphosées en données numériques
  • Restitution d’odeurs par la transmission de ces données
  • L’olfaction artificielle et les modèles biologiquement inspirés
  • Nouvelle génération de capteurs et E-nez
  • Robotique et olfaction numérique
  • Exposition olfactive et applications
  • Sentiment d’odeur
  • La puissance des marqueurs olfactifs …

Le Comité Scientifique a également  invité les industries à présenter leurs innovations et produits d’olfaction numérique, dans des domaines différents, par exemple :

  • L’industrie alimentaire : qualité et contrôle de sécurité de produits alimentaires
  • La cosmétologie numérique : création de parfum en ligne, smell-E-market
  • L’olfaction et la joaillerie : montres révolutionnaires, radio réveil, broche parfumée
  • Divertissement olfactif : cinémas 3D olfactifs, gadgets de maison
  • Jeux parfumés interactifs : odorant nounours, jeux vidéo
  • Confort et sécurité à la maison
  • Olfaction et industrie automobile : assistance olfactive à l’attention pour conducteur fatigué …

Cette année le congrès sur l’olfaction digitale promet d’être rempli de découverte, d’échange et d’innovation. C’est l’endroit où il faut être si vous souhaitez rencontrer le futur de l’olfaction ! Pour plus d’informations, cliquez ici.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire