Marketing olfactif : odeur et nez

S’incliner devant les odeurs

« Il suffit parfois d’une odeur pour raviver un souvenir que l’on croyait perdu… » Marcel Proust

Les hommes s’inclinent à leur insu devant les odeurs qui prennent des couleurs hédoniques et s’adaptent à leurs goûts.

L’odorat est un sens chimique comme la sensation gustative. Ainsi les molécules odorantes propagées en l’air rentrent en contact avec notre système olfactif. Ces molécules pénètrent dans la cavité olfactive et aiguisent la sensibilité olfactive.

Du nez nait l’envie et se font les choix

Notre nez joue donc un rôle très important dans les choix que l’on fait. Il nous sert de vigie et il intervient dans les jugements qu’on porte sur le monde qui nous entoure. Et si la vue nous trompe, le nez ne peut jamais nous trahir, il est très fiable et précis. Se fier à notre flair est souvent une affaire préconisable.

Ainsi pour choisir un hôtel, il faut surtout être guidé par son nez. Les odeurs des chambres et des salles rendent compte de la propreté et de la qualité des prestations fournies. Certaines odeurs peuvent procurer aux lieux d’autres dimensions, par exemples un bureau où règnent l’odeur du cuir, ou une salle de cinéma où l’on répand l’odeur du chewing-gum, ou un café face à une vue prenante sur mer exhale en l’air une douce odeur de jasmin. Disons que les odeurs favorisent le rêve et déclenchent le plaisir.

Le marketing des sens déploie aujourd’hui ses fonctionnalités et met les clients dans des univers hyper stimulants aspirant ainsi à l’équilibre physique et spirituel des clients. L’objectif est certes d’assurer un bien-être permanent, mais aussi de titiller les émotions et agir sur les goûts pour accroitre les bénéfices.

Les boulangeries et le marketing olfactif : un grand classique

Depuis longtemps les boulangeries travaillent sur les odeurs du pain et les possibilités de la faire parvenir le plus loin que possible pour allécher les consommateurs.

Or de nos jours le client est devenu très hédonistes et le satisfaire est devenue une tâche difficile.

Dès lors, les spécialistes ce sont mobilisés pour mettre en œuvre une attractivité efficace pour la clientèle, et ce, par la recherche des odeurs les plus stimulantes chez le consommateur.

Mais pour finaliser le processus, il a fallu mettre en place les objectifs suivants :

  • Renforcer l’imagination d’une image propre
  • Créer la nostalgie
  • Stimuler
  • Satisfaire les goûts en vue de la variabilité de la sensibilité des odeurs d’un individu à un autre.

3 réponses

  1. On en veux encore !!! de mon cote vous etes maintenant dans mes favoris merci bien.

  2. I went over this web site and I conceive you have a lot of good info, saved to fav (:.
    isabel marant http://www.ecleaningcompany.com

    • Joanna

      Thanks a lot :)

Ajouter un commentaire