Mémoire et fragrances, le pourquoi du comment…

Si nous ressentons chacun à notre manière les fragrances, pourquoi nos émotions sont-elles différentes en présence d’une même odeur ?

fragrances

Contrairement à la vue, l’odorat est un sens sensible, personnel et très intime. Si la couleur d’une fleur est relativement facile à décrire, il est complexe d’exprimer sa fragrance. Lorsque cette dernière est la même pour tous, notre cerveau ne la traite jamais de la même manière. Nos souvenirs olfactifs en sont la cause !

Sur un plan physiologique, nous sommes tous faits de la même manière. Notre muqueuse olfactive est composée d’environ 350 récepteurs situés sur les parois du toit de la cavité nasale. Lorsque des molécules odorantes contenues dans l’air entrent en contact avec ces récepteurs, un signal est envoyé par les neurones sensoriels au bulbe olfactif qui le traite et permet au centre des émotions (le cerveau limbique), de reconnaître l’information.

Des émotions déclenchées par les odeurs.

> Un parfum peut soudainement stimuler notre mémoire et nous rappeler une anecdote ou une personne qui pourtant semblaient enfouies dans le passé.

> Une fragrance particulière peut nous faire voyager dans le temps et nous rappeler jusqu’à de précieux souvenirs d’enfance.

> Un parfum nous émeut parce qu’on l’a déjà senti. Très jeune, nous retenons l’odeur de notre mère, puis celle des gâteaux, du cahier d’école ou encore de la cour de récréation.

La mémoire olfactive est une des mémoires qui se préservent le mieux avec l’âge, même pour les malades atteints de la maladie d’Alzheimer... S’ils ne peuvent pas se rappeler de ce qui s’est passé il y a quelques minutes, ils associent souvent une fragrance ou le parfum d’un proche à un souvenir agréable.

Les experts de Natarom sont à l’écoute des professionnels pour leur proposer des solutions olfactives originales pour tous les espaces de vie et de travail.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire