Qu’est-ce que l’anosmie et comment aider ceux qui ne sentent plus les odeurs ?

L’anosmie concerne entre 3 à 5% de la population. Chez Natarom où l’olfactif est le sens qui porte vers les émotions, nous avons choisi de parler de ce « handicap » qui ne se voit pas.

Anosmie

Encore mal connue et touchant les adultes comme les enfants, l’anosmie est caractérisée par une perte partielle ou totale de l'odorat.
Bien souvent, ceux qui en souffrent ainsi que leurs proches, ne savent pas comment réagir. Sensoriel et invisible, ce handicap crée en effet une sensation d'exclusion : plus l’anosmie sera connue de tous, meilleur sera le quotidien de ceux qui en souffrent.

Les causes de l’anosmie sont multiples :
Lorsque le dysfonctionnement se situe au niveau de la perception des odeurs, l'anosmie peut être due à un traitement médicamenteux, un traumatisme, une intoxication, des facteurs physiologiques, ou une anomalie anatomique temporaire (sinusite, rhume).
Dans le cas d'un trouble de la transmission des odeurs, ce sont les molécules odorantes qui n'atteignent pas les cellules sensorielles.

Comment diagnostiquer l’anosmie ?

Généralement avec quelques tests simples, le médecin évalue plusieurs critères (perte de l'odorat partielle ou totale, soudaine ou progressive, limitée ou pas à certaines odeurs…). Si nécessaire, il préconise des examens d'imagerie pour observer l'intérieur du nez.

Les traitements :
Ils dépendent de la cause de l'anosmie et dans certains cas (après un traumatisme crânien par exemple), la récupération n'est pas toujours possible à 100 %. En cas de maladie virale, la perte d'odorat peut persister plusieurs mois, voire plusieurs années.

Le saviez-vous ? L'anosmie est parfois associée à une perte du goût, partielle ou totale (agueusie).

Spécialiste du marketing olfactif, Natarom propose des solutions olfactives et des applications originales pour vos espaces d’accueil ou de vente.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire